Un ERP (Entreprise Ressources Planning) est solution de gestion d’activité dont le cœur est une base de données unique à l’ensemble des services de l’entreprise. Il permet de gérer l’activité de l’ensemble des services et domaines fonctionnels autour d’une seule solution.

Véritable élément central et incontournable à la bonne gestion d’une société, il est essentiel de choisir le bon partenaire et la bonne solution.

Voici donc 5 astuces pour être sûr de bien choisir son partenaire et son ERP

1 –  Bien définir ses besoins pour son ERP

Définir les besoins de son entreprise passe par la rédaction d’un cahier des charges. L’ERP doit répondre à une anticipation d’objectifs économiques que l’entreprise s’est fixée dans le temps. Ces derniers correspondent au modèle que l’entreprise souhaite atteindre à l’avenir. La rédaction de ce cahier des charges doit être une projection du modèle cible et des processus actuels.

Il n’est pas utile que le cahier des charges soit très détaillé. Cependant il faut que les problématiques auxquelles l’entreprise fait face soit identifiées et exprimées ainsi que les objectifs qu’elle souhaite atteindre. Il s’agit donc de définir les différents points qui permettront d’atteindre le modèle voulu, comme : les enjeux stratégiques, les objectifs fonctionnels, les objectifs de productivité, le périmètre du projet : organisationnel et fonctionnel, les flux de gestion, les critères de choix.

L’enjeux majeur dans la définition des besoins d’une entreprises est de pouvoir répondre à la question : De quoi ai-je besoin pour atteindre mon modèle ? Le cahier des charges permet d’obtenir cette réponse et de donner un fil conducteur à la réalisation du projet de l’entreprise.

2- Choisir entre un ERP métier ou un ERP généraliste

  • Choisir un ERP métier

S’orienter vers une solution métier est toujours un plus pour une entreprise. En effet, opter pour une solution métier permet à l’entreprise de maitriser davantage la chaine de valeur, puisque ce sont des solutions qui embarquent nativement toutes les spécificités liées au métier. Intégrer une solution adaptée au métier en tenant compte de ses processus, permet aussi un gain financier en limitant les développements spécifiques. De plus, intégrer un ERP métier permet un véritable gain de temps. En effet, grâce aux bases de données métier, nativement embarquées et automatisées, l’ERP apportera davantage de « best practice » métier. Il permet d’être plus pointu dans le domaine dans lequel l’entreprise évolue et de gagner en productivité. L’ERP métier capitalise également sur les expériences clients.

  • Choisir un ERP généraliste

Les ERP généralistes concernent surtout les entreprises qui utilisent des processus simples, à l’inverse d’un ERP métier qui sera destiné aux entreprises utilisant des processus complexes. Opter pour un ERP généraliste permet d’avoir une solution standardisée capitalisant sur un modèle de déploiement important. Il est adapté que si l’entreprise ne possède pas de spécificités particulières. En revanche tous besoins métier nécessitent des surcouches de fonctionnalités spécifiques à la solution. Cela peut devenir problématique puisque la solution et la spécificité peuvent ne pas évoluer en même temps.

3- La Technologie au service du métier

Aujourd’hui le choix de la technologie ne doit plus être un prérequis dans le choix de votre solution, mais doit venir en support de l’activité. Pour faire le choix d’un ERP qui vous correspond, être à la pointe de la technologie n’est pas toujours la solution.

Obtenir une technologie ultra-moderne pour son ERP n’est utile que si cela est nécessaire aux besoins de l’entreprise. Elle interviendra comme véritable valeur ajoutée sur les fonctionnalités précises, telle que la mobilité ou sur les terminaux vocaux en logistiques, les objets connectés en production. 

Plus que l’aspect technologique, il est primordial d’avoir une solution qui est évolutive. En effet le modèle économique d’une entreprise ainsi que le marché sur lequel elle évolue demanderont des adaptations dans le temps. Faire le choix d’un ERP pouvant s’adapter et évoluer en fonction des demandes, du temps, des technologies et des exigences de l’entreprise est une nécessité.

4- Faire le choix d’un partenaire qui comprend vos enjeux

Bien choisir son ERP c’est aussi bien choisir le partenaire qui vous accompagnera au mieux tout au long de votre projet. Il est important de choisir une équipe qui saura vous écouter, comprendre votre métier, répondre à vos besoins, mais aussi vous conseiller et vous accompagner sur vos choix pour trouver le meilleur équilibre possible entre vos attentes et les possibilités qu’offrent son ERP. C’est pourquoi il est nécessaire d’établir une relation de confiance et une véritable collaboration entre les prestataires et l’ensemble des utilisateurs clés de votre entreprise. L’humain doit alors rester au cœur du projet afin d’obtenir l’adhésion de tous et faire de l’intégration d’un nouvel outil un véritable succès.

5-  Ergonomie et facilité de prise en mains

La facilité de prise en mains et l’ergonomie sont aussi des critères de choix d’un ERP. En effet, il est indispensable de choisir une solution dont l’ergonomie st intuitive et facilite la prise en main afin d’obtenir l’adhésion de tous les utilisateurs et gagner en productivité. D’ailleurs, lors du processus de choix de l’ERP et d son intégration, il est nécessaire d’impliquer, en plus de la direction et des chefs de projets, l’ensemble des utilisateurs clés de l’ERP. Ceci favorise la réussite du projet en motivant les équipes et en obtenant l’adhésion de tous.

 

Bien choisir son ERP c’est donc : bien définir vos attentes et vos besoins au préalable, choisir le bon partenaire qui comprendra votre métier, et surtout faire le choix d’un solution souple et adaptable permettant de répondre aux exigences de votre métier.